Essai Citroën C4 Cactus !

Essai Citroën C4 Cactus
Si la plupart des constructeurs préfèrent l’assurance d’un design conventionnel, Citroën nous surprendra toujours avec son style décalé sur certains modèles. C’est le cas du nouveau C4 Cactus, un véhicule inclassable que nous avons pu découvrir à Amsterdam, capitale du vélo et du design. 

Un Style unique
"Beaucoup de monde dans l'automobile essaie toujours d'exprimer de l'agressivité, de la sportivité, nous pensons qu'une partie de la clientèle juge ça démodé", a déclaré Alexandre Malval, directeur du style Citroën. 

Avec la C4 Cactus, la marque aux chevrons se démarque des crossovers compacts traditionnels, et adopte une nouvelle philosophie qui consiste à « réconcilier le style et l’usage». Long de 4,16 mètres pour 1,73 m de large, le C4 Cactus se situe à mi-chemin entre une citadine et une berline compacte. Son allure de baroudeur, ses lignes pures et lisses, en font une voiture hors du commun qui fait tourner les têtes. 



Mais la grande nouveauté sur le Cactus ce sont les Airbump, une innovation à la fois esthétique et pratique : Intégrés aux flancs et aux boucliers, ces « bulles d’air » structurent graphiquement le style pur et lisse de la voiture. Proposés en 4 coloris (Black, Grey, Dune et Chocolate), ils multiplient les possibilités de personnalisation en s’associant aux 10 couleurs de carrosserie disponibles et aux 3 univers intérieurs (Ambiance Stone Grey, Pack Habana Inside et Pack Purple Inside). 

Les Airbumps ne sont pas seulement des éléments de design, Ils apportent surtout une vraie protection contre les agressions du quotidien. Leur peau souple en TPU (Thermo Plastique Uréthane) renferme des capsules d’air pour amortir les chocs au-dessous de 4 km/h. 

Un intérieur Techno et Rétro
Le spectacle se poursuit à l’intérieur avec une planche de bord au design épuré, et l’exécution soignée nous rappelle parfois quelques codes du segment premium. L’écran tactile 7’’ qui prend place au centre en position haute est souligné par un insert en métal. Comme sur le C4 Picasso, l’écran rassemble l’ensemble des fonctionnalités y compris la climatisation. 

Pour se distinguer des autres constructeurs, Citroën a mis en avant plusieurs trouvailles rappelant les heures de gloire de l'entreprise et de son fondateur, André Citroën. La boîte à gants et les poignées de portes bénéficient d’un traitement style bagagerie, avec un clin d’œil à la 2 CV des années 50. Autant de partis-pris qui vont même jusqu’à déporter l’airbag passager en haut du pare-brise (technologie Airbag In Roof), pour gagner de l’espace et du rangement. 



En version boîte automatique ETG, la Cactus a droit à une banquette intégrale sans espace entre les 2 sièges, ce qui renforce son esprit sofa très convivial. Le Pack Habana inside réhausse l’ambiance intérieure avec ses décorations sur le tableau de bord et les sièges garnis de velours. 

Autre innovation de taille, le toit vitré panoramique à Haute Protection Thermique, qui laisse entrer en permanence la lumière, tout en l’isolant de la chaleur. Il protège des rayons UV grâce à ses hautes propriétés filtrantes, et se passe même de rideau occulteur, pour gagner du poids. 

Une conduite sereine 
Dès les premiers tours de roues, on sent que cette Citroën fait tout pour le confort : les suspensions sont souples, les commandes sont douces, le volant se tourne du bout des doigts. 

Le gain de poids obtenu grâce au capot en aluminium ou aux vitres arrières entrebâillantes, associé au nouveau moteur 3 cylindres Puretech 110 chevaux, permettent d’obtenir un excellent comportement routier, avec un moteur coupleux et volontaire. La consommation elle n’aura pas dépassé les 6l /100 km lors de notre essai. 

Avec la C4 Cactus, Citroën fait un pari audacieux sur l’avenir. Ce véhicule vient poser une première pierre à l’édifice de repositionnement de la marque aux chevrons. DS étant devenue une marque à part entière, Citroën proposera dans le futur une gamme plus originale mais aussi plus abordable.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires