Essai Citroën C4 Picasso, un monospace branché !

Essai Citroën C4 Picasso Six mois après le lancement du nouveau C4 Picasso, Citroën a dévoilé en Septembre la version longue à 7 places. Durant deux jours, nous avons eu le plaisir de tester les deux versions du monospace entre Munich et la ville de Salzbourg en Autriche. 

Avec le succès que connaissant actuellement les crossover, la concurrence est de plus en plus rude pour le segment des monospaces. Face à cette nouvelle donne, le nouveau C4 Picasso se met au goût du jour avec un design plus expressif, et fait le plein de technologie.

Grâce à la nouvelle plateforme EMP2 du groupe PSA, qu'on a précédemment vu sur la Peugeot 308, la version 5 places du C4 Picasso gagne elle aussi 140 kg par rapport au modèle précédant(100 kg pour le C4 Grand Picasso). C'est justement cette plateforme qui lui a permis d'explorer de nouvelles voies en matière d’expression stylistique. 



La face avant marque un renouveau du style Citroën avec un bloc moteur affirmé et une nouvelle mise en scène des chevrons prolongée par un regard sophistiqué. De minces feux diurnes à leds prolongent la calandre et sont accompagnés de projecteurs affinés et logés juste en dessous. Les feux antibrouillard complètent cette signature lumineuse assez originale. 



De profil, le C4 Picasso a des flancs sculptés, ce qui contribue à renforcer l'aspect dynamique de l'auto. Une barre latérale chromée, en forme de C, lui donne plus de personnalité, et surligne l’espace pour les passagers avant et arrière. A l'arrière on retrouve des feux LED à effet 3D inspirés par les concepts Tubik, Survolt et Revolte. 

Plus compact à l'extérieur, le nouveau C4 Picasso offre étonnamment plus d'espace à l'intérieur. Là encore c'est la plateforme EMP2 qui a permis un gain de 55 mm en empattement et 40 litres supplémentaires dans le coffre pour atteindre 537 litres. Le pare-brise panoramique de série et le grand toit vitré disponibles sur nos 2 modèles d'essai, illuminent l'habitacle et contribuent à l'esprit loft de l'intérieur.

La planche de bord épurée est structurée autour de deux écrans, situés en partie centrale : une tablette tactile 7" et un écran 12" HD panoramique. De série, la tablette tactile 7" permet de commander l‘ensemble des fonctions du véhicule : climatisation, navigation, audio, téléphone, aides à la conduite, services connectés. 


L’écran panoramique 12" HD affiche les informations essentielles de conduite. On a d'ailleurs choisi d'y afficher les informations de navigation et les aides à la conduite. Il est également possible d'y afficher une photo personnelle en fond d’écran via une clé USB. Si le volant à moyeu fixe de l'ancienne génération a été abandonné, on regrettera néanmoins qu'il soit toujours encombré par autant de boutons et de commandes. 

Avec le pack Lounge, on a apprécié les sièges massants à l’avant, les appui-tête Relax pour soutenir la nuque, mais surtout le siège passager avec repose-mollets électriques permettant d’étendre ses jambes comme sur certains véhicules de luxe. 

Au niveau des équipements, l'abondance technologique impressionne: régulateur de vitesse actif, ceintures actives qui se tendent si vous roulez sur une ligne discontinue sans avoir mis de clignotant, assistance au parking avec vision 360, surveillance d'angle mort, passage codes/phares automatique très pratique sur des routes non éclairées… Dommage que le régulateur de vitesse actif ne puisse utiliser que le frein moteur, sans actionner les freins, pour adapter la vitesse du véhicule. Le système s'est d'ailleurs déconnecté plusieurs fois en arrivant trop vite sur des voitures qui venaient de changer de file. 

Sur la route, le monospace Citroën est agile, avec un très bon confort de roulage. L’allègement de masse et l’abaissement du centre de gravité offrent un nouvel équilibre entre le confort et la tenue de route. Equipé de la motorisation 1.6 HDI 115, il permet de bonnes relances tout en limitant les émissions de CO2. 



Le Grand C4 Picasso se distingue de son petit frère au niveau de la partie arrière. Plus verticale, elle adopte des blocs optiques blancs en forme de C, eux aussi équipés des fameux LED 3D. De profil, il est reconnaissable à ses trois vitres latérales et ses barres de toit, qui se confondent avec le montant de pare-brise et la custode. 



Avec ses 4,60 m de long, le nouveau Grand C4 Picasso permet d’embarquer jusqu’à 7 personnes grâce à sa troisième rangée de sièges escamotables. Si il se différencie nettement de la version 5 places, il réunit aussi tous les atouts de la nouvelle génération de C4 Picasso. Avec la motorisation BlueHDi 150, il offre un excellent agrément de conduite avec une consommation moyenne de 4.2 l/100 km. 

En Tunisie, les deux versions devraient arriver durant le mois de mars chez le concessionnaire Aures Auto.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires