Essai de la Ford Fiesta restylée à Rome

Essai de la Ford Fiesta restylée à Rome
Commercialisée depuis 2008, la sixième génération de la Fiesta est en tête du segment des citadines, mais elle est aussi la deuxième voiture la plus vendue en Europe après la Volkswagen Golf. Face à l’arrivée des Peugeot 208 et Renault Clio, Ford se devait de mettre sa citadine phare au goût du jour. 

C’est à Rome en Italie, dans les célèbres studios Italiens Cinecittà , que nous avons pu essayer la Ford Fiesta restylée. Avec sa calandre style Aston Martin, ses nouveaux feux à LED et son nouveau capot plus bombé, la nouvelle Fiesta se veut plus séduisante. Comme la nouvelle Mondeo, elle adopte en effet les nouveaux codes stylistiques Ford. A l’arrière, ses feux sont dotés de LED avec un nouveau dessin. 

A l’intérieur, les changements sont plus subtils : la planche de bord quasi-identique à la génération actuelle est maintenant proposée en finition bi-ton. Les poignées de portes, les commandes de lève-vitres et de sièges chauffants ont été́ repositionnées pour améliorer l’ergonomie. Globalement, on sent que la qualité est montée d’un cran. La sensation de toucher de certains matériaux a d’ailleurs fait l’objet d’une attention particulière, comme le volant désormais entièrement gainé de cuir. Les sièges se parent de nouveaux motifs et textures, avec un large choix de garnissages (cuir, cuir partiel, tissus confort ou sport) et des surpiqûres qui contribuent à rehausser l’atmosphère de l’habitacle. Ils sont également plus confortables grâce à des coussins de maintien latéral redessinés. 

Plus sophistiquée 
Cette nouvelle Fiesta est bardée de technologie, avec son nouveau système baptisé SYNC proposé dès la finition Trend, elle améliore sensiblement la reconnaissance vocale et permet de téléphoner ou contrôler son appareil multimédia sans bouger ses mains du volant. Autre nouveauté de taille sur ce segment : la clé spéciale MyKey, une sorte de « contrôle parental » dédié aux voitures. Elle permet aux parents de limiter la vitesse maximale ou le volume de l’autoradio, ou encore de couper la musique tant que les ceintures de sécurité ne sont pas bouclées. 

Côté sécurité, la nouvelle Fiesta propose le système « Ford SOS » qui en cas d’accident, appelle automatiquement les services de secours locaux et leur transmet les coordonnées GPS du véhicule dans la langue adaptée au pays. Lancé sur la Focus en 2011, le système de freinage automatique Active City Stop qui équipe désormais la Fiesta scanne la route en permanence et analyse les images 50 fois par seconde pour détecter tout risque de collision. Le freinage automatique permet d’éviter les accidents jusqu’à 15 km/h et d’en réduire les conséquences jusqu’à 30km/h.


Des moteurs primés 
La nouvelle Fiesta dispose du nouveau bloc 1.0 Ecoboost, élu Moteur de l'Année 2012 et proposé en 3 versions 80ch, 100ch et 125ch. Ce 3 cylindres en version 125ch sur notre modèle d’essai nous a d’ailleurs bluffés sur la route. Aussi performant qu’un bloc 1.6L, il est très silencieux à bas régime, et offre une très large plage d’utilisation quel que soit le régime moteur, avec des rapports de boîte très longs. Niveau consommation il se contente de 4.3l/100km, en partie grâce au système Start&Stop qui coupe automatiquement le moteur à l’arrêt et le redémarre dès qu’on met le pied sur l’embrayage. 

Au niveau du confort, la Fiesta reste fidèle à sa réputation avec une très bonne insonorisation, une suspension efficace sans être trop ferme et une tenue de route digne des catégories supérieures. 

Restylage réussi donc pour cette nouvelle Fiesta, avec ses équipements inédits et ses nouvelles motorisations, elle ravira à coup sûr ses futurs acquéreurs.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires