Essai de la Peugeot 301, robuste et accessible

Essai Peugeot 301, robuste et accessible
Après le passage du convoi « Route 301 » en Tunisie, où nous avons pu apercevoir la nouvelle berline de la marque au lion, Peugeot nous a conviés à essayer la 301 en Turquie, plus précisément dans la magnifique région montagneuse d’Antalya. 

La 301 est très attendue en Tunisie et pour cause, elle s’attaque à l'un des segments les plus prisés au Maghreb, celui des berlines tricorps familiales à bas prix, un segment accaparé chez nous par des modèles comme la Renault Symbol depuis plusieurs années et plus récemment par la KIA Rio Sedan. Afin de proposer un produit compétitif, le groupe PSA a bien réfléchi lors de sa conception : au lieu de partir d’un modèle existant, de lui rajouter un coffre et de le dénuer de tous ses équipements proposés en Europe, Peugeot a plutôt choisi de prendre en compte les attentes des marchés émergents en allant à l’essentiel. 

Elégance et simplicité
La 301 se démarque par son design de «petite» 508 en reprenant les derniers codes stylistiques de la marque : ses lignes sont raffinées, la simplicité́ de son dessin et ses proportions équilibrées lui donnent un profil élancé́ et assez élégant. A l’intérieur on retrouve une planche de bord assez sobre, un volant à trois branches réglable seulement en hauteur et une console centrale en forme de V. Sur la finition allure que nous avons essayée en premier, on a droit à des inserts noir brillant qui viennent rehausser la qualité de l’ensemble. 
Outre l’utilisation de plastiques durs que nous comprenons à ce niveau de gamme, nous regretterons le positionnement des 4 commandes de lève-vitres électriques en bas de la console centrale. 

Une habitabilité record et un vrai coffre 
A bord, c’est la sensation d’espace qui prédomine surtout à l’arrière où l’espace aux genoux de 121 mm est très généreux. Pour arriver à ce résultat, les architectes ont optimisé au maximum les dimensions de la plateforme de la 208 qu’elle partage avec la 301. Son empattement a été́ porté à 2,65 m, et les voies ont été́ élargies de 30 mm à l’avant et de 10 mm à l’arrière. Le coffre est aussi très spacieux avec un volume de 640L. 
Marc Bocqué, Responsable Presse & Relations Extérieurs Mondiales Peugeot a déclaré «Dans ce segment la plupart du temps c’est le seul véhicule de la famille, ce qui constitue un investissement très important » Utilisant leur voiture en famille, les clients ciblés ont besoin d’espace pour pouvoir transporter confortablement jusqu’à 5 passagers et leur bagages. 

Sur la route 
Peugeot est connu pour la qualité́ de ses liaisons au sol, et la nouvelle 301 n’a pas failli pas à la réputation de la marque. Dés les premiers kilomètres, la 301 se révèle très confortable avec un comportement routier rassurant et efficace, même sur certaines routes turques bien dégradés. 

Le moteur 1.6 l VTi 115 ch n’a aucun mal à mouvoir la 301 et offre un bon agrément de conduite. Ce 4 cylindres lancé avec la 408 atteint le 0 à 100 km/h en 9.4 s et une vitesse maximale de 188 km/h pour une consommation mixte de 6.4 l/100 km. Le 3 cylindres 1.2 l VTi 72 ch n’est pas en reste, même si il n’est pas aussi réactif que le 4 cylindres, il offre une bonne plage d’utilisation avec une sonorité assez spécifique à ce type de moteurs. Le 0 à 100 km/h parcouru en 14.2 s avec une vitesse maximale de 160 km/h pour une consommation mixte de 5.2 l/100 km. 

Côté équipements, la 301 propose selon les finitions la climatisation automatique avec une fonction « AC Max » qui permet d’obtenir le maximum de réfrigération rapidement. Elle prévoit également un autoradio compatible mp3, un kit mains libres Bluetooth, une prise auxiliaire et une prise jack/usb sur laquelle il sera possible de recharger son téléphone. 

Produite dans l’usine de Vigo en Espagne, la 301 arrivera en Tunisie durant le premier trimestre de l’année prochaine chez le concessionnaire Stafim. Elle sera commercialisée à partir de 26.000 Dinars en finition d’entrée de gamme.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires