Un Concept pour fêter les 50 ans de l'alpine A110

Un Concept pour fêter les 50 ans de l'alpine A110
La Berlinette Alpine fête ses 50 ans. Pour célébrer cet évènement, Renault lui offre un concept-car baptisé : Renault Alpine A110-50, dédié à la performance et au plaisir de pilotage.

Il est des marques dont la puissance patronymique relève du patrimoine national. Alpine fait partie de celles-là. Elle porte dans ses gênes la passion sportive et l’excellence mécanique de Renault. Ce concept-car traduit les éléments stylistiques les plus emblématiques de la Berlinette de façon spectaculaire et actuelle. Sa carrosserie en carbone arbore une nouvelle couleur bleue qui réinterprète le « bleu Alpine » pour le réactualiser. Fruit du savoir-faire de Renault Sport Technologies, le concept-car Renault Alpine A110-50 s’imprègne de la compétition. 

Un habitacle dédié à la compétition 
En accédant au poste de pilotage, l’œil est attiré par le pas de portières en carbone. Tout à l’intérieur de cette bi-place, dans laquelle la couleur noire domine, respire la qualité de fabrication et la sportivité : le siège conducteur brodé du logo « Renault Alpine A110-50 », équipé de harnais Sabelt, présente plusieurs nuances de bleu du plus bel effet. La planche de bord est très dépouillée. Le volant avec écran couleurs, dessiné par Renault Design, identique dans sa technologie à celui de Formula Renault 3.5, fournit le maximum d’indications au pilote. 

Un véritable prototype
Fruit du savoir-faire reconnu de Renault Sport Technologies, Renault Alpine A110-50 s’imprègne de la compétition. Ainsi, il bénéficie de toute l’expérience acquise avec Mégane Trophy en reprenant sa base technique. Déjà très apprécié des pilotes des WORLD SERIES by RENAULT, le châssis tubulaire qui équipe Renault Alpine A110-50 a été rigidifié et a fait l’objet de plusieurs évolutions. L’arceau de l’habitacle et le croisillon central du compartiment moteur ont été modifiés (abaissés) dans les ateliers de Tork Engineering afin de s’adapter à la hauteur du véhicule, plus basse que Mégane Trophy. 

Elégance et efficacité aérodynamique vont de pair pour cette voiture d’exception
L’efficacité du concept-car Renault Alpine A110-50 est en bonne partie générée par l’effet de sol. A l’avant, un splitter masqué dans le bouclier génère une dépression, et donc un appui aérodynamique important. A l’arrière, un diffuseur accélère le flux d’air sous le fond plat. L’appui est ainsi produit pour plus d’un tiers par l’effet de sol. L’effet est complété par un aileron arrière réglable.


Une tenue de route exemplaire
L’empattement de Renault Alpine A110-50 est identique à celui de Mégane Trophy avec 2625 mm, les voies sont quant à elles légèrement plus larges avec à l’avant 1680 mm et 1690 mm à l’arrière. Les jantes de 21’’, fixées par un écrou central, sont spécifiques et chaussées de pneus Michelin homologués pour la route. Les amortisseurs Sachs, réglables en compression et en détente, sont montés en direct sur les triangles inférieurs. De nombreuses possibilités de réglages indépendants sont prévues : chasse, carrossage et parallélisme, hauteur de caisse, antiroulis. Afin de privilégier la pureté des sensations, les aides à la conduite (A.B.S, anti-patinage...) ont été bannies.

Un freinage à toute épreuve
Surdimensionné, le potentiel de freinage de Renault Alpine A110-50 est en adéquation avec les performances. A l’avant, d’imposants disques ventilés en acier de 356 mm de diamètre sont pincés par des étriers 6 pistons. A l’arrière, le diamètre des disques est de 330 mm, tandis que les étriers comportent 4 pistons. 

L’excellence mécanique
Elaboré sur la base de Mégane Trophy, le concept-car Renault Alpine A110-50 en reprend les principales caractéristiques techniques. Il dispose du bloc moteur Renault V4Y, un V6 3,5 litres 24v placé en position centrale arrière qui développe 400 ch. Le carter inférieur (semi-humide), l’équipage mobile (pistons, bielles, vilebrequin), la distribution (arbres à cames, ressorts de soupapes) et le système d’échappement sont spécifiques par rapport à la version qui équipe les modèles de série. De même, Renault Alpine A110-50 emprunte à Mégane Trophy V6 son admission en carbone. 

Une transmission type F1
Le concept-car Renault Alpine A110-50 reçoit une boîte de vitesses séquentielle semi- automatique à six rapports, ainsi qu’un embrayage bi-disque pouvant être commandé au moyen de la pédale d’embrayage ou d’une palette au volant. Cette boîte de vitesses est disposée longitudinalement derrière le moteur et intègre un différentiel autobloquant à glissement limité (disques et rampes) dont la pré-charge est réglable. Une transmission type F1 Le concept-car Renault Alpine A110-50 reçoit une boîte de vitesses séquentielle semi- automatique à six rapports, ainsi qu’un embrayage bi-disque pouvant être commandé au moyen de la pédale d’embrayage ou d’une palette au volant. Cette boîte de vitesses est disposée longitudinalement derrière le moteur et intègre un différentiel autobloquant à glissement limité (disques et rampes) dont la pré-charge est réglable.L’embrayage bi-disque céra-métallique est également spécifique. Il est actionné automatiquement au rétrogradage, assurant ainsi un passage de vitesses rapide et une excellente fiabilité.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires