Rallye Alyssa, le grand défi de la KIA Picanto

Rallye Alyssa, le grand défi de la KIA Picanto

Pour la 6ème édition du Rallye Alyssa-Trophée Shell Fuel Save 2019, qui s’est déroulée en Tunisie du 28 décembre 2019 au 03 janvier 2020, la société City Cars, représentant officiel de la marque KIA en Tunisie, a choisi l’équipage composé de Hela Abassi Bassalah en tant que pilote et de Dhafer Bassalah son copilote.

Le Team KIA s’est fixé un objectif de monter sur le podium pour cette édition vu le résultat prometteur lors du millésime précédent. Pour cette année l’organisateur a pimenté la compétition en proposant un parcours très technique allant jusqu’au sud Tunisien. 

Le Rallye Alyssa est à la fois une épreuve sportive et touristique ; les compétitrices, venant de différents pays (Tunisie, France, Canada, Algérie et Maroc), doivent respecter une vitesse moyenne imposée par l’organisation. La vitesse de chaque équipage est contrôlée par le biais d’un poste secret qui note le temps de passage des concurrentes, ce temps est additionné au temps réalisé à l’arrivée pour déterminer le classement de chaque étape. Cette année, et après la réussite des éditions précédentes, l’organisateur a choisi de longues étapes plus difficiles. Les participantes ont eu l’occasion de visiter différentes régions du Sud et du centre de la Tunisie, notamment Matmata, Chenini, Ksar Ghilane, et Mahdia.

Pour le Team KIA N°22, classé 5ème au général et 1er équipage Tunisien, cette participation fut une petite déception. Le podium a été raté de justesse à cause d’une erreur d’appréciation de la part du copilote qui s’est entêté de garder une avance de 4 minutes sur le temps idéal à l’entrée de Bouficha, et à quelques kilomètres de l’arrivée ! Cela n’a pas empêché l’équipage d’apprécier leur 5ème place au général, et de se souvenir de leur la 3ème place décrochée à la fin de la 3ème étape entre Matmata et Gabés. Le grand défi cette année était la vitesse moyenne lors de la 4ème et la 5ème étape. Garder une vitesse de 65 ou même 60 km/h tout au long du parcours en passant par plusieurs villages n’était pas une mince affaire ; les retards se sont vite accumulés à l’arrivée de Mahdia et Hammamet. A la fin du rallye, l’excitation était à son comble et personne ne pouvait prédire les noms des gagnants. 

La KIA Picanto a été un bel outil de compétition, le moteur essence 1.2 est un grand gaillard, les 84cv sont disponibles dès le bas du compte tours et les montées en régimes sont vives. Le rapport poids/puissance de la petite bête fait d’elle l’une des meilleures mini citadine du marché. Dans les agglomérations, elle se montre docile, et sa boite de vitesse - au maniement facile - procure un bel agrément de conduite. Malgré cette énergie la KIA est restée vraiment sobre avec une consommation moyenne qui ne dépassait pas les 5,6 l aux 100 km en moyenne et à un rythme soutenu. 

Vivement la 7ème Edition du Rallye Allyssa 2020 !

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires