La Formula E va-t-elle détrôner la Formule 1 ?

La Formula E va-t-elle détrôner la Formule 1 ?

Lancé en 2014, le Championnat de Formule E est la première compétition automobile 100% électrique. Arrivée à sa quatrième édition, la discipline attire déjà les plus grands constructeurs automobiles. Après Audi, BMW et Mercedes, Porsche a annoncé sa participation à la saison 2019-2020.

Jamais un championnat FIA n'avait été autant plébiscité par les constructeurs. Par son organisation en centre-ville, la Formula E vient toucher une population qui ne va pas forcément au circuit ou qui n'est pas passionnée de sport automobile, ce qui permet aux constructeurs de communiquer au travers de la course auprès d'un public plus large.

Mais si la Formula E attire autant les constructeurs, c'est aussi parce qu'elle présente un investissement relativement mesuré en comparaison à d'autres compétitions plus onéreuses, comme par exemple le WRC ou la Formule 1.

A l’occasion de la deuxième manche de la saison 2017-2018 disputée à Marrakech au Maroc, nous avons eu le plaisir d’assister à la course à l’invitation du team DS Virgin Racing, sur le circuit international automobile Moulay El Hassan. Ayant également assisté à l’e-Prix Paris l’année dernière, nous pouvons clairement dire que la discipline prend de l’ampleur. La course a même été marquée par l'apparition de Leonardo DiCaprio et Orlando Bloom, pour le plus grand bonheur des habitants de la ville ocre.

DS Automobiles a rejoint la compétition en 2015 dès sa deuxième saison, en s’associant au Team Virgin Racing. La marque est ensuite passée au statut de constructeur officiel en Mars 2017. DS pourra donc produire ses monoplaces dès le début de la saison 2018/2019 et ce, pour une durée de 3 ans minimum.

Eric Apode, Vice-Président de la marque française nous a accordé une interview quelques heures avant le début de la course, dans laquelle il a souligné que la participation à la FE permet à la marque de progresser, et d'engranger des connaissances extrêmement fortes sur la gestion des énergies, et des batteries. La marque est en effet en charge de la R&D sur le Team DS Virgin Racing.

La formule E est donc un laboratoire permettant de transférer rapidement les avancées technologiques de l’électrification sur les modèles de série, comme sur DS7 Crossback E-tense 4x4, une version hybride rechargeable du SUV, que nous avions eu l’occasion de tester à Paris, et qui sera commercialisée en 2019.

En face, la Formule 1 a encore ses fidèles mais semble s'être déconnectée du public avec une surenchère technologique et des investissements astronomiques. La Formule E a eu de bonnes idées pour mettre le public au cœur du système, comme le "Fan Boost", un vote sur les réseaux sociaux permettant aux pilotes de profiter d'un surcroît de puissance à utiliser pendant la course.

Sur le volet technique, la véritable révolution est prévue pour la saison 5 avec des batteries plus performantes qui permettront de ne plus changer de monoplace à la mi-course.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires