BMW Zagato Coupé

BMW Zagato Coupé
Décapotable de naissance, la BMW Z4 peut aussi servir de base à un coupé extravagant, à l'image de cette pièce unique façonnée par le carrossier Zagato. 

BMW collabore depuis longtemps avec des designers italiens, une tradition qui a donné naissance à des modèles particulièrement désirables. En premier lieu, on pense naturellement à la BMW 328 Mille Miglia mise en forme par Touring. Mais aussi à la 3200 CS dessinée par Bertone ou la M1, chef d'œuvre de Giugiaro. Aujourd'hui, c'est à Zagato, le dernier des carrossiers transalpins resté indépendant, de lever le voile sur sa BMW à lui. Le Milanais a mis à nu un châssis de Z4 pour la transfigurer. Le résultat, dévoilé à l'occasion du concours Villa d'Este, sur les rives du Lac de Côme, ne manque pas de charme. 

Basse, longue, bien assise sur son train arrière, cette pièce unique ne renie pas ses origines bavaroises, mais a gagné un zeste de latinité qui lui fait du bien. La griffe de l'Italien est très reconnaissable. Son faible pour les capots interminables est notoire. L'épaulement prononcé, le vitrage latéral qui remonte à l'arrière et, bien entendu, le double bossage du toit, s'inscrivent en droite ligne dans sa tradition, riche de presque 200 créations. Ce "Double Bubble" – pardon : Doppia Gobba – n'est pas qu'un élément de style. Emprunté à l'aéronautique, ce bossage augmente la garde au toit, surtout si les passagers ont mis un casque, améliore la pénétration dans l'air et optimise la stabilité du pavillon. Par ailleurs, on retrouve des "Z" absolument partout – dans la calandre, sur les flancs, à l'arrière, sur les sièges. La main du maître est peut-être un peu trop généreuse dans ce domaine. Mais en se noyant dans cette teinte Rosso Vivace chatoyante qui varie en fonction de la luminosité, on veut bien lui pardonner.

galerie les atouts en photo

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires

Top