Nouvelle Audi A7 Sportback

Audi Tunisie vient de recevoir la nouvelle A7 Sportback, un coupé quatre portes à la hauteur des promesses dévoilées avec l’Audi Prologue, qui incarne pleinement la nouvelle identité stylistique d’Audi. Le véhicule place la barre haut dans le segment du luxe, avec ses lignes dynamiques, une digitalisation systématique, et son expérience de conduite sportive.

Design extérieur : la dynamique sous son plus beau jour
Le design extérieur de l’A7 Sportback est l’expression d’une nouvelle identité stylistique, présentée dans le concept Audi Prologue et entrée en production en série avec la nouvelle Audi A8. Avec ses larges surfaces, ses bords aiguisés et ses lignes athlétiques tendues, l’A7 respire le dynamisme et l’avant-gardisme quel que soit l’angle d’où on l’observe. 

À l’avant, la calandre Singleframe, plus large et plus basse que celle de l’Audi A8, les phares étroits, l’admission d’air au contour audacieux et la face avant verticale évoque au premier regard la sportivité d’une Gran Turismo. Sur les projecteurs milieu et haut de gamme, la signature visuelle évoque la digitalisation : 12 segments lumineux adjacents séparés par d’étroits rappellent visuellement les chiffres binaires 0 et 1. La version haut de gamme inclut les phares LED Audi Matrix HD avec laser light.

Avec son long capot moteur, son long empattement et ses courts porte-à-faux, l’Audi A7 Sportback constitue une sculpture toute en muscles. Les contours prononcés mettent en valeur les roues, qui peuvent atteindre 21 pouces, dans la droite lignée de l’esprit Audi quattro. C’est cet esprit qui détermine les proportions de la carrosserie du véhicule. Sa silhouette se caractérise par un toit dynamique, qui plonge brutalement à l’arrière. Quatre chiffres décrivent le caractère sportif du grand coupé : Il mesure 4 969 millimètres de long et 1 908 millimètres de large, affiche un empattement de 2 926 millimètres, pour seulement 1 422 millimètres de hauteur.

Comme sur le modèle précédent, le train arrière est fuselé comme celui d’un yacht. Le long coffre se termine en un bord arrondi prononcé, d’où un aileron arrière rétractable se déploie automatiquement à 120 km/h. Une bande lumineuse plate (commune à tous les modèles haut de gamme d’Audi) relie les feux arrière, composés de 13 segments verticaux. Lorsque l’on déverrouille ou verrouille les portes, les phares arrière et avant s’animent en des jeux de lumière rapide, soulignant le dynamisme du grand coupé même à l’arrêt. Le pack extérieur S line comprend des modifications de la calandre, de l’admission d’air avant, des bas de caisse et des diffuseurs avant et arrière, affiche une apparence aiguisée, davantage sculptée, et avec des bordures noires brillantes. 

Une carrosserie 3 en 1 : à la fois coupé, berline et Avant
L’A7 Sportback associe le meilleur de chaque modèle pour offrir une grande polyvalence. Elle affiche le design d’un coupé tout en offrant l’espace d’une berline et l’adaptabilité d’une Avant. L’intérieur de l’A7 Sportback impressionne par son espace supplémentaire et ses sièges plus confortables, malgré sa ligne de toit profilée. Comparée au modèle précédent, la longueur de l’intérieur a augmenté de 21 millimètres, offrant plus de place pour les genoux à l’arrière. L’espace autour de la tête des passagers arrière est également plus grand. La largeur de chargement au niveau du coffre est aussi supérieure à celle du précédent modèle (1 050 millimètres).

La carrosserie, dotée d’une structure composite en acier et aluminium et comprenant de grands éléments tels que des pièces rapportées en aluminium, est un facteur essentiel de l’amélioration de la conduite et du confort. Le coupé quatre portes obtient les meilleures notes en matière de rigidité de la carrosserie, d’aero-acoustique et d’aérodynamique. Le toit ouvrant panoramique a lui aussi été amélioré à l’aide d’éléments vitrés particulièrement grands, qui laissent entrer davantage de lumière dans l’habitacle. Le pare-brise chauffant et les essuie-glaces à gicleurs intégrés sont disponibles en option pour plus de commodité.

La planche de bord de la nouvelle Audi A7 Sportback éblouit par son atmosphère à la fois feutrée et futuriste. Son design minimaliste et épuré se fonde sur un équilibre unique entre flegme et tension. Les lignes horizontales et l’élégant tableau de bord dégagent un sentiment d’espace. La console centrale est orientée en direction du conducteur, mettant en avant la sportivité de la GT. Quatre valeurs essentielles caractérisent le concept de l’intérieur : l’avant-gardisme, la sportivité, l’intuitivité et la sophistication. De la version de base au choix du design, de la finition S line au luxueux cuir Valcona, tous les matériaux, couleurs et finitions de l’habitacle incarnent cette nouvelle esthétique. Le pack éclairage d’ambiance en option souligne les contours et met subtilement l’espace en valeur. 

L’écran supérieur de 10,1 pouces associé au système MMI Touch est incliné vers le conducteur. Avec ses panneaux optiques noirs encadrés d’aluminium gris graphite, il se fond presque dans le tableau de bord lorsqu’il est éteint et son support est en lui-même une sculpture géométrique. L’interface utilisateur apparaît dès que la voiture est ouverte. Dans l’esprit du design intérieur, son aspect est minimaliste. Tout le contenu de l’écran peut être enregistré rapidement. 

Système de commande digital MMI Touch
La nouvelle Audi A7 poursuit sur la lancée de la stratégie de digitalisation de l’A8. L’architecture intérieure se mêle harmonieusement au nouveau système à commande digitale MMI Touch qui remplace le bouton rotatif et les boutons et commandes traditionnels du modèle précédent par deux grands écrans tactiles haute résolution.

Le conducteur contrôle le système d’infotainment depuis l’écran supérieur. Monté sur la console asymétrique du tunnel central, l’écran inférieur de 8,6 pouces permet d’accéder au système de commande de climatisation, aux fonctions de confort et à la saisie de texte. Pour les utiliser, le conducteur peut laisser reposer son poignet sur le large pommeau du levier de vitesse de la transmission automatique. Audi propose un affichage tête haute qui projette les informations importantes sur le pare-brise. Il est également possible de commander la nouvelle A7 avec le système de navigation MMI Navigation plus, qui inclut également le virtual cockpit d’Audi avec un écran de 12,3 pouces.

Le système à commande digitale MMI Touch comprend un retour acoustique et tactile, et il est tout aussi intuitif qu’un smartphone en matière d’utilisation. L’utilisateur entend et ressent un clic en guise de confirmation lorsque son doigt déclenche une fonction. Avec sa structure de menu horizontale et logique, le système permet un accès rapide aux diverses fonctions du véhicule et peut également être personnalisé grâce à des boutons de favoris configurables et déplaçables. 

Le châssis : confort de conduite sur longue distance
La nouvelle A7 fait encore un peu plus la synthèse entre sportivité et confort. La direction dynamique des quatre roues motrices en option, le nouveau programme électronique du châssis (ECP) (la commande centrale du châssis) et la nouvelle suspension pneumatique la rendent encore plus agile, souple et confortable. L’A7 est ainsi agile et dynamique sur les routes de campagne sinueuses, mais aussi confortable sur les longues portions d’autoroute.

L’innovation relative au châssis la plus impressionnante est la direction dynamique des quatre roues motrices, qui associe une réactivité immédiate et sportive à une stabilité à toute épreuve, résolvant ainsi le conflit d’intérêts entre agilité et confort. Le rapport de direction varie en fonction de la vitesse entre 9,5:1 et 16,5:1, au moyen d’interventions actives sur les essieux avant et arrière. Sur l’essieu avant, l’engrenage à onde de déformation est utilisé pour les superposer en réaction aux instructions de direction du conducteur. Sur l’essieu arrière, un entraînement de broche permet de tourner les roues jusqu’à 5 degrés. À faible vitesse, il contrebraque l’essieu avant pour augmenter l’agilité du grand coupé lors du stationnement ou de la conduite en environnement urbain, par exemple. Cela réduit le diamètre de braquage de 1,1 mètre en butée. À 60 km/h et plus, il braque les deux essieux dans la même direction pour augmenter la stabilité en ligne droite et faciliter le changement de voie.

Électrification globale : un système hybride léger pour plus de confort et d’efficacité
Tous les moteurs disponibles sur l’A7 Sportback sont équipés en série d’un système hybride léger (MHEV) pour plus de confort et d’efficacité. Avec les deux moteurs V6, c’est un système électrique primaire de 48 volts qui est utilisé. Un alterno-démarreur fonctionnant avec une batterie au lithium-ion atteint un niveau de récupération jusqu’à 12 kW au freinage. Entre 55 et 160 km/h, le coupé quatre portes peut avancer en roue libre, le moteur coupé, et l’alterno-démarreur peut le redémarrer en douceur lorsque c’est nécessaire. 

La fonction start-stop s’est considérablement développée et s’active désormais dès 22 km/h. Lorsque le moteur est à l’arrêt, il peut être redémarré préventivement lorsque le véhicule précédent commence à avancer, grâce à la caméra frontale standard qui détecte ses mouvements. En conditions de conduite réelle, la technologie MHEV réduit la consommation de carburant de près de 0,7 litre aux 100 km.  

La nouvelle Audi A7 Sportback est proposée avec un moteur 3.0 V6 TFSI. Le V6 turbo au son discret affiche une puissance de 250 kW (340 chevaux) et 500 Nm de couple. Le coupé quatre portes accélère de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes et atteint une vitesse maximale de 250 km/h. Le moteur 3.0 TFSI est associé à une boîte de vitesse S tronic à 7 rapports. Sa transmission quattro utilise la technologie ultra qui active la propulsion arrière en cas de besoin. D’autres moteurs à six et quatre cylindres, essence et diesel, sont disponibles.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires