Mercedes-Benz S600 Guard

Mercedes-Benz S600 Guard
Mercedes-Benz vient tout juste de révéler la version blindée de son vaisseau amiral. La nouvelle classe S, susceptible de résister aux diverses attaques terroristes par balles ou par explosifs, a été baptisée « S600 Guard ». A noter que le programme « Guard » concerne déjà quelques autres véhicules de la marque à savoir la classe E (déclinée en deux motorisations E350 et E500) ainsi que la G500 Guard, célèbre SUV du groupe Daimler. 

La S600 Guard se base entièrement sur une S600 classique. En revanche, elle sera dotée d’un blindage de niveau de résistance VR9, c\'est-à-dire le niveau maximal de protection contre les armes à feux. L’entière structure de la voiture est en acier spécifique, et l’ensemble des vitres renforcées de feuilles de verre de 10mm d’épaisseur. Les ingénieurs spécialisés du programme « Guard » affirment que la préparation de cette classe S la protège des attentats fréquents qui visent les convoies de transports de chefs d’Etat ou des personnalités. Outre les armes à feux, le blindage assure l’entière sécurité contre les gros calibres (même à bout portant !) et les explosions (grenades, mines antipersonnel jusqu’à 15 kg d’explosifs). Il est à signaler que la plupart des attaques à l’encontre des personnalités se produisent lors du transport, étant le moment où la sécurité est la plus fébrile. 

Coté équipements, la S600 Guard hérite ceux de la S600 classique, ralliant confort et tenue de route exemplaire. Les suspensions AIRMATIC assurent une garde au sol et un comportement routier quasi-similaire à une classe S « normale », malgré le poids conséquent de la version blindée. Aucun chiffre n’a été révélé par rapport à ce que la S600 Guard peut afficher sur la balance, mais les premières estimations spéculent que l’on double de poids entre les deux versions. Près de 4 tonnes donc pour cette limousine, qui dépasse les quelques 3,8 tonnes du monstre G63 AMG 6X6. 

Face à cette montagne de métal, la Mercedes-Benz S600 Guard hérite aussi du même moteur que sa petite sœur. C’est donc un V12 de 6 litres Bi-Turbo développant 530 chevaux qui va mouvoir ce concentré de technologies. Equipée de la boite automatique 7G-Tronic pour la première fois sur moteur V12, les 830 Nm de couple maximal n’auront pas de mal à propulser la voiture dans les phases de conduite à risques lors des courses poursuites par exemple. La vitesse a été limitée électroniquement à 210 km/h en raison du poids excessif de la carrosserie, mais les technologies d’assistance à la conduite (ESP et ASR) ont été adaptées à ce nouveau paramètre, ainsi que le freinage amélioré par rapport à une S600 de série. Enfin, les pneumatiques Michelin PAX run-flat complètent la liste des particularités de cette voiture. Le constructeur affirme que les pneus peuvent encore rouler à plat une trentaine de kilomètres en cas d’extrême urgence. 

Les Mercedes-Benz restent les véhicules officiels préférés des personnalités et des hommes politiques. Le compromis du luxe princier, des performances à couper le souffle et de la sensation de sécurité en forteresse sera un argument de taille pour les futurs acquéreurs du S600 Guard. La clientèle est composée des officiels mais pas que. Certaines personnalités en Amérique latine et des chefs de Cartels ne se déplacent que dans un véhicule de ce niveau de protection. Cela étant dit, pour s’offrir cette carapace métallique, il faut bien sortir son carnet de chèque. Le prix officiel n’a pas été dévoilé, mais les estimations qui se basent sur l’ancienne génération (W221) annoncent le prix de 250 000€ rien que pour le blindage. Il faudrait aussi rajouter à la note le prix de la voiture de série, de l’ordre de 185 000€. Pour l’anecdote, ce véhicule ne tient pas son exclusivité uniquement de son prix ou de son blindage, mais aussi par le fait qu’il faut posséder un permis « Poids Lourd » pour pouvoir le conduire, son poids total à vide dépassant les 3,5 tonnes.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires