Nouvelle Mini Coupé : Surprenante !

MINI coupé Cette Mini-ci, elle n’a franchement plus grand-chose de rationnel ! On vire complètement dans le domaine de la passion, celle qui titille les sens du conducteur et lui procure l’irrésistible envie d’en prendre les commandes ! Pour le coup, Mini fait tomber le toit de quelques centimètres, expédie les places arrière aux oubliettes et joue des gimmicks esthétiques pour en affirmer le caractère ! Mini dévoile enfin les photos sans camouflage ! 

Jusqu’à la ceinture de caisse, on retrouve la Mini traditionnelle sans trop de modifications. Au-dessus, c’est la métamorphose complète, avec une lunette arrière et un pare-brise fortement inclinés surplombés d’un toit à la découpe singulière et intégrant l’aileron arrière. Cela ne va pas forcément plaire à tout le monde, mais ce dessin polarisant a au moins le mérite de remporter la palme de l’originalité ! Bien entendu, question personnalisation, Mini propose la totale, avec des « go fast stripes » (traduisez, des bandes autocollantes qui donnent l’illusion que la voiture roule vite…), des teintes contrastées et toute une kyrielle de petits accessoires ! Pour le côté « show », Mini rajoute un deuxième aileron, mobile celui-ci, situé au-dessus des feux arrière et qui s’active au-delà de 80 km/h. 

Question dimensions, on reste dans le compact, avec une longueur de 3,73 m, une largeur de 1,68 m et une hauteur de 1,38 m. La version John Cooper Works force très légèrement sur ces dernières. Cela dit, si l’on compare ces dimensions à celles de de la Mini première du nom (3,05 m de long, 1,41 m de large et 1,34 m de haut), cette nouvelle venue tient de la moissonneuse-batteuse ! 

Du punch ! 
Qui dit coupé, dit plaisir ! Alors non, pas de V8 sous le capot, mais de raisonnables 4 cylindres, affichant des puissances comprises entre 122 et… 211 chevaux ! Avec une version diesel à la clé (du moins pour le lancement) : la Cooper SD et ses 143 ou 136 chevaux ! 

Et côté pratique ?
Bon, bien sûr, on n’achète pas ce genre de voiture pour déménager bonne-maman. Cela dit, cette Mini Coupé affiche un volume de coffre raisonnable de 280 litres. Ce dernier a par ailleurs, la particularité d’être accessible via une trappe dans l’habitacle, outre le traditionnel hayon. De l’habitacle, parlons-on. L’ambiance Mini est reprise des autres modèles, avec les grands cadrans ronds, mais le ciel de toit est travaillé de manière à laisser une garde au toit suffisante. Sièges sport de rigueur à l’avant, rien à l’arrière, hormis deux petits espaces de rangement. Bref, une voiture d’égoïste, qui se vit seul, ou à deux, pile comme on les aime !

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires