Les voitures historiques au Carthago Film Studio

Les voitures historiques au Carthago Film Studio
Ce n’étaient pas les quelques 35 degrés Celsius qu’indiquait le mercure l’après-midi du dimanche 10 Août 2014 qui allaient dissuader les collectionneurs de voitures historiques de venir exposer leurs véhicules. Les passionnés ont répondu présent à cet événement organisé par l’ATAH (Association Tunisienne d’Automobiles Historiques), présidé par Hassen Mokaddem, en collaboration avec Quinta Communication et la communauté Instagrammers Tunisia, dans les studios de Tarek Ben Ammar, Lle Carthago Film Studio. Cet espace de près de 6 hectares a accueilli le temps de quelques heures des automobiles et des motos d’époque ainsi qu’une cinquantaine de photographes tunisiens et internationaux dans le cadre d’un concours photo, sans compter les quelques centaines de visiteurs, partagés entre passionnés mordus de mécanique ancienne et simple curieux avide de découverte. 



Parmi les véhicules exposés, on a retrouvé la Ferrari Dino 308GT4 de 1979. Cette italienne mythique est d’une extrême rareté et unique dans son genre. Unique parce que c’est la seule Ferrari qui n’a pas été dessinée par Pininfarina, mais par Bertone. C’est aussi la première Ferrari à recevoir un moteur en position centrale arrière, et pas des moindres : un V8 de 3 litres alimenté par quatre carburateurs Weber, pour une puissance totale de 255 chevaux. C’est donc un pur sang, produit à peine à 2800 exemplaires dans le monde, qu’on a entendu rugir dimanche. 



Une autre vedette dessinée par Bertone s’est démarquée du lot, française cette fois-ci. Il s’agit de la Citroën DS21 de 1972, à la couleur verte d’époque et dans un état 100% d’origine. Cette routière a révolutionné l’automobile lors de son lancement par sa ligne effilée et ses suspensions hydrauliques au confort exemplaire. Sous le capot se cache un 2 litres, 4 cylindres en ligne. Du haut de ses 125 chevaux, la berline ne peine pas à tracter les 1300 kg de la carrosserie, lourde par rapport à ses concurrentes. Le propriétaire nous a assuré qu’il a passé une trentaine d’années à perfectionner son bien pour qu’il soit dans l’état actuel, ayant à importer plusieurs pièces de rechange d’Europe. La DS est donc restée une « déesse ». 

Toujours chez la marque aux chevrons, on a distingué aussi une exposition de quatre superbes Traction 11B, dont une en version découvrable. Ces bijoux des années 1950 ont fondu dans le décor des studios à Ben Arous, nous assurant un voyage dans le temps de plus d’un demi siècle. Garée un peu plus loin, on retrouve une autre découvrable, mais du coté de Peugeot : la 203 de 1959. Les françaises ont été représentées en force grâce aussi à d’autres modèles mythiques tel que les 2CV (communément appelées les « deuches »), la 4CV (taxi célèbre en Tunisie dans les années 1950) ainsi la Peugeot 403. Du coté allemand, le catalogue a été aussi bien garni à son tour : Des Cox, des Combi, une Golf 1 cabriolet et même une Scirocco Mk 1 de 1980 formaient la team Volkswagen. Malheureusement, une seule Mercedes-Benz sera présente, la 190 W110, ancêtre de la classe E actuelle. 

On ajoutera à l’effectif déjà évoqué une Simca Ariane, une Austin mini, deux Fiat 126 et 600, une AlfaRomeo 2000, une MGB roadster et des Peugeot 404 berline. A la liste non exhaustive des voitures, s’ajoute une quinzaine de deux-roues old school représentée par le club Customs de Sousse. On a pu observer des Harley-Davidson, Honda Shadow, Yamaha V-Twin Virago et Midnight Star , mais aussi une dizaine d’ancienne Vespa. 

Entre la découverte de l’endroit, les interactions fructueuses avec les propriétaires, et les séances photos, le temps passe très vite et à la nuit tombée, on regagne l’année 2014 après cette belle escapade. Pour ceux qui ont raté l’exposition, vous avez l’occasion de vous rattraper ce dimanche 17 Août 2014 à la plage du golf de Hammamet pour le festival "air-mer-terre explorons notre univers" organisé par la JCI (Jeune chambre International de Hammamet). Les « Antika », vont nous refaire leur cinéma dans un décor plus estival cette fois-ci, alors soyez au rendez-vous !

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires