Jaguar développe un concept de pare-brise virtuel

Jaguar développe un pare-brise virtuel Jaguar Land Rover vient tout juste de révéler le « Jaguar Virtual Windscreen », un concept révolutionnaire d’assistance de conduite sur route ou sur circuit. Dangers, vitesse, données de navigation et même le tracé d’un circuit automobile virtuel peuvent être projetés sur tout le pare-brise devant le conducteur grâce à cette innovation qui devrait se voir commercialisée dans les quelques années à venir. 

La démonstration de ce procédé par la firme du groupe indien Tata Motors a montré le remplacement du rétroviseur central classique par une nouvelle technique d’imagerie 3D pour les conducteurs. Le JVW est une partie d’un ensemble de technologies embarquées qui permettent d’augmenter et d’optimiser la vigilance au volant. 

Le système de projection est en effet un moyen imparable pour fixer les yeux du conducteur et toute sa concentration sur la route, tout en lui offrant une panoplie d’informations extrêmement personnalisable tel que sa vitesse actuelle ou moyenne, les cartes et les indications GPS, les dangers et les obstacles etc. 

Les pilotes mordus de conduite sportive sont à leur tour satisfait par cette innovation, car le système permet aussi de projeter sur le pare-brise des paramètres d’assistances de pilotage sur circuit : On pourrait retrouver un guide pour la trajectoire optimale ainsi que les repères de freinage grâce à des lignes virtuelles qui marque le tracé que la voiture empreinte. La technologie propose même de faire des challenges imaginaires contre un concurrent dit fantôme (« Ghost ») qui est en réalité votre propre réalisation sur le circuit dans un tour précédent (ou votre meilleur chrono). Jaguar pousse cette réalité augmentée à son maximum car les pilotes peuvent même se challenger entre eux, en uploadant leurs réalisations sur un réseau, pour s’échanger les meilleurs chronos et les « Ghosts ». De plus, les conducteurs des véhicules Jaguar pourront s’amuser à travailler leur dextérité en s’exerçant sur des parcours en slalom sur des cônes, qui sont disposés virtullement sur le pare-brise et programmés au préalable par l’utilisateur. 


Directeur de la Recherche et de la Technologie chez Jaguar Land Rover, le Docteur Wolfgang Epple affirme que ce genre de technologie permet d’assurer le maximum de vigilance chez le conducteur, ayant à disposition et d’une façon instantanée les informations dont il a besoin pour la conduite, et ce sans avoir à bidouiller dans la console centrale en cherchant un bouton ou une commande. Le système se distinguera aussi par son ergonomie et sa haute précision en l’équipant de la dernière génération de capteurs de mouvements « E-Field Sensing », qui dépassent de loin les capteurs disposés sur les derniers smartphones en termes d’efficience et d’aisance à l’utilisation. 

Le Dr. Epple ajoute aussi que le JVW est en train d’être amélioré pour qu’il puisse contrôler peu à peu l’ensemble des options dans une voiture d’un simple mouvement de la main tels que les pare-soleil et les essuie-glaces arrière. L’équipe Jaguar Land Rover est même sur le point de transformer les rétroviseurs externes par des caméras et des affichages virtuels. Cependant, l’imagerie en 2D est limitée dans la perception de la distance par le conducteur entre lui et les éventuels usagers de la route. Une instrumentation en trois dimensions devrait ainsi voir le jour, utilisant le dernier cri des capteurs installés dans le bloc compteur ou dans la colonne de direction. L’image 3D sera ajustée selon la position de la tête et des yeux du conducteur, et lui offrira une projection en relief de ce qui l’entoure pour lui permettre de prendre les décisions qu’il faut en route.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires