La Citroën DS5 crève l’écran

Déjà remarquée dans le spot où les musiciens d’un concert philharmonique jouaient un morceau rock-métal de Marilyn Manson, la DS5 brise à nouveau les conventions dans un film à la James Bond. Réalisé par James Gray, on y voit l’acteur Ewan McGregor donner la réplique à Vinessa Shaw, mettant en valeur les incroyables performances de la technologie Hybrid4.
  

Détecteur de mensonge (Lie detector), le dernier spot publicitaire de la DS5 intègre tous les ingrédients des films d’action américains : suspense, impertinence et séduction. Destiné à une diffusion internationale, il est porté par un casting prestigieux avec Ewan McGregor (Star Wars, Trainspotting, The Ghostwritter,...) et Vinessa Shaw (Two Lovers,...) et est signé par le réalisateur américain James Gray (Two Lovers, The Yards ou La Nuit nous appartient,...). 

C’est dans l’ambiance froide d’un mystérieux bâtiment, soumis à un détecteur de mensonge, qu’Ewan McGregor (agent secret ?) se fait interroger par Vinessa Shaw, agent du FBI ou de la CIA. Pour tester son interlocuteur, celle-ci l’interroge sur sa voiture, une Citroën DS5, et les incroyables performances de sa motorisation Hybrid4 : 4 roues motrices et une puissance cumulée de 200ch pour seulement 88g de CO2/km et 3,4l/100km. Si de telles performances laissent perplexes les agents situés en coulisses, le détecteur de mensonges est formel : les chiffres sont exacts, Ewan McGregor ne ment pas...

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires