La nouvelle Fiesta a enduré les tests les plus extrêmes

La nouvelle Ford Fiesta a enduré les tests les plus extrêmes
Après ce que Ford lui a fait endurer, la nouvelle Fiesta n’aura aucun mal à s’acquitter de ses missions quotidiennes entre les mains de ses futurs clients. 

Les ingénieurs de la marque lui ont fait subir des tests dans les conditions les plus extrêmes : plus de 850 000 kilomètres de roulage sur des pistes garnies de pavés et de nids de poules ou dans des laboratoires simulant des températures comprises entre - 40 et + 82°C, suivis de plus de 1,2 million de kilomètres sur routes ouvertes ! 

« Nos tests en laboratoire, puis sur circuit et sur routes ouvertes, simulent les conditions les plus extrêmes que la Fiesta rencontrera dans la réalité et permettent de s’assurer qu’elle répondra aux exigences des clients sur toute sa durée de vie, » explique Glen Goold, ingénieur en chef du programme Fiesta pour Ford Europe. Les différents circuits du centre d’essais Ford de Lommel, en Belgique, reproduisent presque tous les types de routes qui existent en Europe et aux Etats-Unis, y compris la réplique exacte d’une portion criblée de nids de poules situées près du centre technique Ford de Dunton, en Angleterre. 

Les essais simulent les pires conditions que les clients pourraient rencontrer, avec tous les défauts de revêtements susceptibles de générer des contraintes pour les composants. Quant aux tests en laboratoire, ils concentrent en un temps raccourci les sollicitations subies sur toute la durée de vie de la voiture. L’un d’entre eux par exemple s’assure que le capot supporte 3 000 fois une force de 36 kg appliquée par chacun des deux bras d’un robot. 

Le programme Ford “Voice of Customer Fleet” implique des clients de la marque afin d’obtenir les avis de conducteurs variés sur tous types de trajets. Développé en Amérique du Nord et introduit en Europe en 2010, il aide par exemple à éliminer les bruits indésirables, à affiner la position de conduite ou à vérifier la précision de la jauge à carburant et de l’indicateur d’autonomie. 

Ford a ainsi recruté une centaine de conducteurs de différents gabarits et différentes générations. Des Fiesta équipées d’enregistreurs de données leur ont été confiées, avec pour mission de consigner leurs impressions et leurs éventuelles suggestions d’améliorations. Pas moins de 31 tests leurs sont imposés, y compris pour valider le contenu du manuel d’utilisation. « Ce programme d’essai a une réelle influence sur la qualité des prestations de la Fiesta et donc la satisfaction de nos clients au quotidien, » affirme Thomas Schlimbach, l’ingénieur responsable du programme Voice of Customer Fleet pour Ford Europe.

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires