Essai de la Skoda Superb III

Essai de la nouvelle Skoda Superb Récemment lancée en Tunisie par le concessionnaire Ennakl Automobiles, Skoda nous a conviés à Florence, pour essayer la nouvelle Superb, une berline emblématique qui a fait la réputation de la marque tchèque. 

Rachetée en 1991 par le groupe Volkswagen, la marque Skoda a pu bénéficier des technologies du constructeur, mais aussi de sa banque d’organes. Dès 2001 la marque lançait déjà la première génération de la Superb, un pari osé sur un segment aussi exigent que celui des grandes berlines routières. Ecoulée depuis à plus de 800.000 exemplaires, la Superb n’a cessé de s’améliorer, et a gagné la confiance des consommateurs les plus exigeants. 

Avec cette troisième génération, le constructeur tchèque Skoda débute une nouvelle ère en terme de style et de technologie. Plus racée, la Superb adopte un design à la géométrie nette, avec des surfaces profilées, des formes sculpturales et des lignes élégantes. 
A l’avant, la Superb se dote d'une large calandre et d'un logo central, d’un capot profilé et dynamique ainsi que des feux de route et antibrouillards larges aux lignes acérées. De profil, ses lignes tendues lui offrent une réelle prestance, avec une silhouette plus harmonieuse que sa devancière. La partie arrière est affutée avec des feux à LED larges, un très bon compromis entre agressivité et sobriété. 

Une fois à bord, on est tout de suite impressionnés par la sensation d’espace, accentuée par la couleur claire de l’habitacle de notre modèle d’essai. Le design de la planche de bord est épuré, avec des matériaux nobles comme l’aluminium, et des plastiques moussés à tous les niveaux. L’écran cerclé en noir laqué, occupe toute la largeur de la console centrale, il permet de piloter la plupart des fonctions : les modes de conduite, la radio, la navigation, les infos sur le véhicule ou encore la téléphonie. 

A l’avant comme à l’arrière, on se sent très à l’aise pour voyager confortablement sur de longues distances. La garde au toit à l’arrière de 980 mm et l’espace aux jambes de 157 mm sont autant d’atouts pour la berline. La Superb propose également le coffre le plus vaste du segment avec 625 l, et une vraie roue de secours sous le plancher. 

Fidèle à son ADN « Simply Clever », Skoda a prévu des accessoires très astucieux, comme des parapluies dans l'épaisseur des portes avant, des cales-bagages dans le grand coffre, ou encore des lampes torches à LED rechargeables. 

A son volant, sur les belles routes toscanes, on apprécie dès les premiers tours de route le confort et l’agilité de la Superb. Proposant cinq modes de conduite (Confort, Normal, Sport, Eco ou Individual), la berline offre un comportement routier exemplaire. 

Bénéficiant de la récente plateforme MQB, la Superb aura gagné près de 75 Kg par rapport à sa devancière. Avec son bloc 1.4 TSI 150 ch accouplé à une boîte manuelle 6 rapports, la Superb s’avère être une très bonne routière, permettant des reprises vigoureuses, et affichant une consommation moyenne de 5.1 l/ 100 km. 

Côté équipements, la Superb propose jusqu'à 9 airbags ainsi qu'un dispositif de protection pro-active des passagers avant. La berline dispose également de l'alerte de franchissement de file et d’un assistant de maintien de voie. La Superb reçoit aussi un système de freinage d'urgence automatique, un régulateur de vitesse adaptatif ainsi qu'un système intelligent d'éclairage avec gestion automatique des feux de route. Le détecteur d'angle mort ou de panneaux de signalisation est également très utile. 

Cette nouvelle Skoda Superb semble promise à un bel avenir, avec de grandes qualités routières, du charisme et surtout des tarifs attractifs. Nul doute que son arrivée en Tunisie dans quelques mois sera très remarquée.

galerie les atouts en photo

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires

Top