Essai de la nouvelle Jaguar XF à Navarre en Espagne

Essai de la nouvelle Jaguar XF à Navarre
Lancée en 2007, la Jaguar XF est à ce jour la Jaguar la plus vendue et la plus récompensée. Ecoulée à près de 280.000 exemplaires, la routière haut de gamme aura été le modèle du renouveau pour le constructeur britannique. Après le lancement récent de la XE, Jaguar se devait de mettre sa berline à succès au goût du jour. Plus légère, plus efficace, plus technologique, la marque a brillamment réussi à retravailler la nouvelle XF, tout en conservant les attributs qui ont fait son succès. 

Préparant sa commercialisation, Jaguar nous a conviés à l’essayer notamment sur le circuit de Formule 1 de Navarre en Espagne. Une belle opportunité de juger ses qualités dynamiques et son agilité. 

Structure en aluminium
La XF s’appuie désormais sur son architecture à utilisation intensive d’aluminium (75%), et gagne pour le coup près de 190 kg sur la version 2.2 Diesel. Cette structure intrinsèquement légère et rigide, permet d’atteindre les plus hauts standards en termes de performances, de sécurité et de dynamisme. Elle améliore aussi l’habitabilité et les proportions esthétiques essentielles au design Jaguar. 

Avec une longueur de 4,95m (-7mm), un empattement de 2,96 m (-51mm), la nouvelle XF améliore l’espace à l’arrière avec un gain de 15mm aux jambes, 24mm aux genoux et près de 3cm à la garde au toit. La nouvelle XF améliore également son Cx qui passe de 0,29 à 0,26 

Design hors-pair
Sous tous les angles, la nouvelle XF est immédiatement reconnaissable en tant que Jaguar. Son profil élégant de coupé, son capot long avec son bossage, et son porte-à-faux avant court la distinguent de ses concurrentes. 

La nouvelle XF inaugure pour la première fois sur une Jaguar, des feux avant full-LED, affleurants et plus aérodynamiques. Ils intègrent les LED de jour en forme de J ainsi qu’un dessin ‘modern quad’ en référence aux quatre phares ronds emblématiques de Jaguar. À l’arrière, les feux LED reprennent la signature Jaguar de la F-TYPE. 

Design intérieur : simplicité, force, espace
L’intérieur de la XF a toujours fait l’objet d’éloges, particulièrement quand, au démarrage, le sélecteur rotatif de vitesse sort de la console centrale et que les aérateurs s’ouvrent en pivotant. 

Son habitacle associe le luxe de matériaux et de finitions contemporaines au savoir-faire traditionnel de Jaguar et aux toutes dernières technologies. Avec son bloc d’instruments TFT de 12,3’’ configurable, son affichage laser tête-haute et son système multimédia InControl Touch Pro, la XF devient la Jaguar la plus connectée de tous les temps. 

Le tableau de bord présente maintenant la signature ‘Riva Hoop’, inspirée de la XJ et qui se prolonge sur les portes. Cette présentation est mise en valeur par l’utilisation généreuse de placages tels que Gloss Figured Ebony et d’aluminium texturé comme Dark Hex. À l’arrière, les vitres de custode et le toit panoramique renforcent la sensation d’espace. 

Dynamique, agile, sereine
Il faut l’avouer, la nouvelle XF a dépassé toutes nos attentes en termes de confort, de tenue de route et de réactivité. Sur les routes sinueuses des montagnes de la région de Navarre, la berline nous met en confiance en offrant un équilibre parfait entre comportement routier vif et confort préservé. 

Le premier moteur que nous avons essayé est le 2L Diesel Ingenium 180 chevaux associé à la boîte automatique 8 rapports. Souple et relativement silencieux, il est caractérisé par un couple disponible à bas régime (430nm dès 1750 tr/min), et une accélération linéaire. Sa consommation mixte de 4.3 l/100 km en fait un des quatre cylindres les plus efficaces du segment. 

Mais c’est le V6 diesel de 300 chevaux qui nous a le plus bluffé. Avec des 700 nm de couple, il permet à la nouvelle XF de parcourir le 0 à 100 km/h en 6.4 s tout en ne consommant que 5,5 l/100km. Avec sa cylindrée de 3L et sa sonorité, il offre un grand plaisir de conduite lors des relances. Son châssis couplé aux suspensions actives excelle sur les petites routes pyrénéennes. 


Passage aux choses sérieuses avec la conduite sur circuit de la XF S de 380 chevaux équipée de la transmission intégrale AWD. On prend place aux côtés d’un pilote instructeur avec obligation de porter un casque, de quoi vous donner des frissons. La XF enchaine les virages à grande vitesse sans dévier de sa trajectoire, avec la sonorité rauque caractéristique du V6 essence. Vient notre tour d’en prendre le volant, nous découvrons l’affichage tête haute laser qui projette, en mode Sport, le compte-tours ainsi que le rapport de boîte sélectionné. Le passage des rapports via les palettes s’avère très utile, tant la montée en régime du V6 est rapide. La XF se pilote avec une aisance incroyable, et son adhérence dans les virages est invraisemblable. Après quatre tours de piste, il nous faudra quelques minutes pour reprendre nos esprits. 

Plus dynamique, plus raffinée et plus confortable, cette nouvelle XF nous a vraiment séduits. Le conducteur, comme les passagers, seront conscients de ces améliorations dès qu’ils s’installeront dans la voiture. Disponible très bientôt en Tunisie chez le concessionnaire Alpha International, la nouvelle Jaguar XF a de sérieux arguments à faire valoir face à ses concurrentes du segment premium.

galerie les atouts en photo

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires

Top