Essai de la Mini Cooper S et John Cooper Works 2015

Essai Mini Cooper S et John Cooper Works La passion du sport automobile est dans les gènes de la marque britannique MINI depuis plus de cinquante ans et la firme les transpose plus intensément que jamais dans sa dernière génération. Pour ce nouvel opus, BMW Group représenté en Tunisie par Ben Jemâa Motors, nous a conviés à Munich, pour essayer la nouvelle Cooper S désormais proposée en version 5 portes, mais aussi pour piloter la fameuse John Cooper Works sur le circuit Salzburgring en Autriche! Un sacré programme…

Pour la première fois dans l’histoire, MINI est représentée avec une variante 5 portes dans le segment des petites voitures. La citadine arbore une silhouette élancée, renforcée par la longueur de carrosserie qui a augmenté de 16 centimètres par rapport à la nouvelle MINI, et une hauteur supérieure de 11 millimètres. Des modifications qui permettent à la citadine d’offrir un meilleur accès aux places arrière ainsi qu'un coffre plus spacieux.

La MINI Cooper S 5 portes affiche un look plus sportif, avec une grille de calandre en nid d’abeilles, une barre pare-chocs de couleur anthracite, une ouverture supplémentaire dans la jupe avant, des gaines d’air de freinage intégrées dans la prise d’air inférieure et une partie arrière affirmée avec des embouts d’échappement disposés au centre. De plus, les éléments « Side Scuttle » ainsi que la lamelle chromée de la grille de calandre arborent un « S » rouge serti de chrome.

A l’intérieur, notre modèle d’essai équipé du « MINI Excitment Package » dispose d’un écran 8,8 pouces entouré d’un anneau lumineux sensitif, qui réagit à différents paramètres comme le mode de conduite, ou encore lors de l’aide au stationnement. La MINI Cooper S est également équipée de série de sièges sport offrant un très bon maintien latéral.

Côté motorisation, la Cooper S passe à un quatre cylindres de 2,0 litres (1.6 l sur l’ancienne génération) développant 192 ch. Son couple maximal de 280 newtons-mètres disponible dès 1 250 tr/min, peut même être porté brièvement à 300 Nm grâce à la fonction Overboost. Départ arrêté, le temps nécessaire pour s’acquitter du zéro aux 100 km/h est de 6,9 secondes (6,8 secondes avec boîte automatique).

Ce qui a toujours fait le charme de la Mini, c’est sa conduite façon kart avec une maniabilité exemplaire et du tempérament sous le capot. On n’est pas déçu avec cette version 5 portes qui est précise à conduire, et stable avec son train arrière multi-bras et ses voies élargies.

MINI John Cooper Works
Agréablement surpris par les performances de la Cooper S, on se demande ce que nous prépare la version John Cooper Works. Avec son 2.0 L développant 231 chevaux et son couple de 320 newtons-mètres, la nouvelle MINI John Cooper Works est tout simplement la MINI la plus rapide de l’histoire !


Dès les premiers tours de roue sur le circuit Salzburgring, on est époustouflés par la puissance de l’anglaise qui vous colle à son siège le tout dans un bruit ahurissant. Lors des déclarations en mode sport, les retours de flamme de la ligne d’échappement spécifique, accentuent les sensations de conduite et le tempérament sportif de la MINI. 

L’anglaise abat le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes (6.1 secondes en boîte Steptronic), de quoi laisser derrière elle mêmes les voitures de sport les plus prestigieuses. La consommation de carburant n’en est pas pénalisée pour autant, avec des valeurs moyennes de 6.7 l/100 km.

En version boite manuelle 6 rapports, la MINI va même jusqu’à adapter le régime moteur lors des changements de rapports, ce qui garantit un débrayage sans à-coups, mais surtout plus de sensations.

Enchaînant les virages, nous apprécions le maintien des nouveaux sièges sport John Cooper Works avec appuie-tête intégrés. La précision de conduite est excellente, avec un guidage très rigoureux du train avant, ce qui permet un passage fluide dans les courbes et une très bonne réactivité. La Mini est littéralement collée au bitume grâce à son centre de gravité très bas, son châssis rigide et sa suspension sport. 

Un système de freinage surdimensionné fait aussi partie des équipements offerts sur la JCW. Conçu en collaboration avec les ingénieurs de Brembo, le système de freins est puissant et endurant. 

La nouvelle MINI JCW souligne son caractère exclusif, avec des options spécifiques au modèle et des accessoires John Cooper Works. Affichage tête haute, toits et coques de rétroviseurs de couleur Chili Red, roues en alliage léger John Cooper Works 18 pouces, ou encore des bandes de capot John Cooper Works.

Très plaisante à conduire, cette nouvelle MINI JCW reflète l’héritage et l’expérience acquise au fil du temps par le constructeur britannique en sport automobile. Elle impressionne par ses performances, sa maniabilité et sa tenue de route remarquable. De plus, elle est suffisamment docile et confortable pour une conduite sereine en ville.

galerie les atouts en photo

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires

Top