Hyundai IONIQ, le futur des voitures alternatives

Hyundai IONIQ, le futur des voitures alternatives Hyundai a franchi un seuil supplémentaire en matière de recherche et développement et présente en une semaine deux projets futuristes qui reflètent la tendance du constructeur coréen vers une contribution réelle dans l’instauration de la société de demain. 

Lancement des Voitures Hybrides et Electriques IONIQ 
Lors d’un lancement mondial organisé à Amsterdam, Hyundai a officiellement présenté sa gamme révolutionnaire des trois voitures IONIQ fonctionnant aux énergies alternatives, en présence de journalistes internationaux. IONIQ est la première plate-forme Hyundai, conçue dans la perspective de recevoir des motorisations à énergies alternatives. Elle est placée sous le signe de l’approche flexible de Hyundai, pour orienter ses produits vers la technologie zéro émission. 

Ne se limitant pas à une seule source d'énergie, le constructeur coréen donne aux clients un choix entre trois technologies éprouvées, dans une même et unique architecture de véhicule : l’Hybride IONIQ, le Plug-in IONIQ et l’Electrique IONIQ. Chaque solution permet d’atteindre l’objectif d’avoir de faibles émissions, tout en offrant un maximum de confort et des performances sportives associées à une conduite des plus agréables. La demande devra dépasser l'offre initiale, Hyundai espère entamer les livraisons vers les pays du Golfe à la fin de 2016, en commençant par les versions hybrides et électriques. 

Hyundai s’attend à ce que les modèles hybrides représentent le volume de vente le plus important lorsque la voiture arrivera dans les pays du GCC. La version full-hybride dispose d’une motorisation essence à injection directe de 1,6 l, accompagné d’un moteur électrique de 32 kW, les deux offrant une puissance combinée de 103,6 kW et un couple de 265 Nm, avec une vitesse de pointe de 185 km/h. Le modèle IONIQ Electrique affiche moins de puissance : 88 kW, mais plus de couple : 295 Nm, et une autonomie maximale estimée à environ 250 km, pour une charge complète. 

Les deux voitures sont équipées des dernières technologies : l'info-divertissement, la connectivité et le confort et de quelques-uns des systèmes de sécurité et d'assistance aux conducteurs les plus avancés du secteur. Ceux-ci incluent un dispositif de freinage d'urgence autonome, le système d’assistance de maintien de trajectoire (lane-keep), le système de détection d’angle mort (blind spot detection), le système d’alerte de trafic au recul, du régulateur de vitesse intelligent ainsi que de sept airbags et d’une structure de carrosserie très rigide pour protéger les occupants en cas d'accident.

Le laboratoire du projet IONIQ : Comment voir l’industrie automobile de demain ?
Hyundai Motor Company a révélé la structure, les missions et les premières idées de son Laboratoire de Projet IONIQ, nouvellement établi en Corée. Le labo a pour mission l’exploration des solutions futures de mobilité à travers l’innovation, la recherche et les projets académiques. 

Le Laboratoire, qui fait partie du programme de recherche et développement à long terme du Projet IONIQ, œuvrera à suggérer des idées de technologies innovantes et des concepts de mobilité future. Il prendra la forme d’une organisation ouverte qui mettra en œuvre la coopération entre Hyundai et les différents organismes académiques et universitaires. Le Laboratoire explorera quatre domaines principaux : la liberté de jouir de la mobilité quand on veut et où on veut, la liberté de rester connecté à la vie quotidienne en se déplaçant, la liberté de se mettre à l’abri des accidents et des inconvénients divers et la liberté de se débarrasser de la pollution de l'environnement et de parer à l'épuisement des sources d’énergie. 

Le Laboratoire du Projet IONIQ sera dirigé par le Dr Soon Jong Lee, professeur de l'Université Nationale de Séoul et Directeur du Korea Future Design & Research Institute (l’Institut de Conception et de Recherche du Futur de la Corée) ; en collaboration étroite avec 10 chercheurs et 10 experts-conseils. Le groupe a déjà publié sa première communication collective, qui a consisté en un résumé des grandes tendances futures qui sont susceptibles d'affecter l'industrie automobile en 2030. 

Allant de la «société hyper-connectée» et de l’«éco-isme», à la «décentralisation du pouvoir» et à la «méga-urbanisation», les mégatendances repérées exposent la vision du monde du Laboratoire du Projet IONIQ, en expliquant comment la mobilité va interagir avec chacune de ces tendances. Grâce au nouveau Laboratoire du Projet IONIQ, Hyundai Motor va pouvoir prédire les changements dans la mobilité du futur et étudier les scénarios possibles, développer de nouveaux types de mobilité en fonction des changements affectant la société et les modes de vie des gens et créer de nouveaux modèles de services et d’expériences de mobilité, afin d’étendre le rôle et la définition même de la «voiture».

galerie les atouts en photo

vos commentaires donnez votre avis

Vos derniers commentaires

Top